Mozart ou l'école des muses

#Théatre #

Deux visiteurs frappent à la porte de la plus grande muse de tous les temps.  Elle a inspiré les plus grands artistes : Mozart, Molière, Beaumarchais, Ovide ...

Dans son atelier, tout est magique. Chaque objet, chaque vêtement vous téléporte dans un monde lointain, réel ou imaginaire.

Ce chapeau ? Si vous le portez, vous devenez le jeune Mozart.

Ce collier de plumes, mettez-le autour du cou et vous plongerez dans l’univers fantastique de
La flûte enchantée. Posez-le sur le sol, et vous serez un jeune seigneur de l’Egypte antique à l’assaut d’un serpent gigantesque.

Enfilez cette paire de gants et vous ressentirez la douleur d’Elvire face à la trahison de Don Juan.

Tout, dans cet atelier, vous embarque dans l’œuvre des génies que cette muse a inspirés.



Ce spectacle théâtral et musical est adapté à tous les âges. Il met à l'honneur les grands opéras de Mozart et les grands auteurs français sans qui ces opéras n'auraient pas existé (Molière, Beaumarchais, Jean Terrasson ...).
Pour un public plus jeune, c’est l’occasion rêvée de découvrir l’opéra et de découvrir ou redécouvrir les grandes œuvres du théâtre français.

Mise en scène Mathias Rouche
avec :
Vincent Cordier
Christian Hohn
Katia Weimann

Presse : Vincent Cordier +33 (0)6 80 84 45 23 / This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.


Mathias Rouche

Formé au Conservatoire Royal de Mons en Belgique, et inspiré des recherches de Peter Brook, Emma Dante et Maxime Kurvers, Mathias Rouche s’efforce d’inventer un théâtre qui donne toute sa part à l’acteur et à l’actrice. Né dans une famille d’artistes (un clown, une actrice et une dramaturge), il a enrichi sa pratique théâtrale en suivant l’enseignement de plusieurs mentors. Il apprend l’audace et le vertige de la liberté auprès de Bertrand Chauvet, la précision interne du corps avec Vincent Rouche et Alexandre del Perugia, l’exigence de l’autonomie dans le métier d’acteur auprès de Frédéric Dussenne. Il a récemment mis en scène Plongée d’hiver de Jean Dupont, et Regain, un spectacle musical élaboré à partir du roman de Jean Giono.

Katia Weimann

Pianiste et chef de chant à l’Opéra Comique, Katia Weimann commence le piano à l’âge de 6 ans. Formée au Conservatoire de Boulogne-Billancourt, puis au Pôle Supérieur Paris Boulogne-Billancourt, Katia poursuit ses études au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dont elle est diplômée en 2020.Lauréate de la Fondation Royaumont, Katia a travaillé sur les opéras de Rossini dans le cadre d’une formation à l’abbaye, avec Patrice Caurier, Moshe Leiser et Jean-Paul Pruna, lors d’un atelier sur Iphigénie en Tauride de Gluck avec Alphonse Cemin et Benjamin Lazar ainsi que sur les Lieder de Haydn avec Christian Immler.

Katia collabore régulièrement avec des compagnies lyriques dont elle assure la direction musicale (Le Nozze di Figaro de Mozart, Carmen de Bizet, Maria Golovin de Menotti) ou pour des pièces de théâtre musical (Offenbach’Ademy, Thérapie de Couple).

Katia est pianiste-accompagnatrice à la Maîtrise Populaire de l’Opéra Comique (où elle travaille particulièrement avec les élèves du 3e cycle, cursus post-baccalauréat) et est chef de chant sur la production du Voyage dans la Lune d’Offenbach mise en scène par Laurent Pelly.

Christian Hohn

Christian Hohn se forme au chant lyrique, successivement auprès de Valérie Millot, Cécile De Boever (au Pôle lyrique d’excellence) et Neil Semer. Participant à différentes master class en France, Allemagne, Autriche et Italie, il a le privilège de travailler entre autres avec Antoine Palloc, Nicolas Courjal, Emmanuel Olivier, Ylva Kihlberg et Margaret Singer. Il interprète pour la compagnie «Opéra de bouche à oreille» le rôle de Figaro dans Les Noces de Figaro en 2018. Au Festival de Bazoches, il chante en concert sous la direction d’Alexandra Cravero, et y interprète le rôle de Dulcamara dans L’élixir d’amour. En 2019, il est Colline dans La Bohème de Puccini à la Salle 3000 de Lyon avec l’Orchestre Symphonique Confluences. Il tient le premier rôle masculin dans l’opéra Maria Golovin de G.C. Menotti au Théâtre de Sèvres. Fin 2019, il aborde pour la première fois le rôle-titre dans Don Giovanni de Mozart au Théâtre de Valence, rôle qu’il reprend en 2021 et 2023 dans la même production. En mai 2022, il joue le rôle de Fiorello dans Le Barbier de Séville de Rossini au Palais des Beaux-Arts de Charleroi.

Vincent Cordier

Vincent Cordier a grandi à La Louvière, en Belgique. Passionné par le théâtre et la musique, il étudie très jeune le piano classique et l’art dramatique au Conservatoire. Il intègre également la troupe de théâtre de son école et suit une formation de jazz à la Jazz BXL School. Il a été mis en scène par Christian Bujeau, dans L’Ecole des femmes de Molière et dans J’ai jamais dit ça, une adaptation des œuvres de Georges Feydeau. Il s’est produit dans la comédie lyrique Thérapie de Couple et dans l’opéra Carmen. Il est l’auteur de la pièce de théâtre Les Fous Alliés, dans laquelle il se produit aux côtés de Fabrice Pannetier depuis 2020, qui a connu un grand succès au festival d’Avignon 2022. Vincent Cordier a également sorti un album de chansons françaises, Amoureux, en mars 2022.

Production

45 rue du Simplon
75018 PARIS
SIRET : 79830478800044
Licence spectacle 2 : PLATESV-R-2022-010716
Licence spectacle 3 : PLATESV-R-2022-010918

©Calliope @Delph-graphisme